Liberté pour les prisonniers politiques arrêtés lors de la COP15 à Copenhague

La nouvelle loi sécuritaire au Danemark
Extrait d'un article de Ronack sur Bastamag.net : "Au Danemark, de nouvelles mesures législatives controversées donnent à la police de vastes pouvoirs en matière de détention provisoire et étendent les peines de prison pour les actes de désobéissance civile. Les citoyens européens attendus aux diverses mobilisations autour du sommet de Copenhague ne semblent pas être les bienvenus."

Explication de la répression au Danemark
Pourquoi l'état cherche-t'il a museler le mouvement qui lutte pour une justice climatique ? Par Ronack également.


Cette répression ne peut pas nous stopper car nous sommes un mouvement horizontal. Les personnes arrêtés ne sont que des portes-paroles qui se sont montrés devant les médias. Interview d'un militant de Climate Justice Action lors de la manifestation de soutien du 18/12.




tadzio Quelques chiffres

  • 968 arrestations et gardes à vues le 12/12 pour une manifestation de 80 à 100 000 personnes, 15 personnes restent en prison le soir.
  • 1800 gardes à vues en 1 semaine, 19 personnes en prison
  • Plus de 35 000 plaintes déposées contre la police danoise

Soutien aux prisonniers





Présentation du réseau Climate Justice Now en 3 points

Le réseau Climate Justice Now a participé au réseau Climate Justice Action. Ils forment la base d'une critique radicale du processus de négociation au sein des Nations-Unies, notamment une opposition complète au marché carbone. Pour faire simple, CJN est la tête, avec des réseaux comme Jubilée Sud, Third World Network, attac, Via Campesina, Focus on the global South qui produisent textes et analyses, tandis que CJA est le corps, avec l'aide énorme et incroyable du réseau informelle de Copenhague, la Climate Collective qui organise la logistique. La répression a touché principalement ces réseaux, présentation de leur analyse ci-dessous.

1. Christophe Aguitton présente le réseau et la participation d'attac

2. Aurélien Bernier présente le problème du marché carbone

3. Un pécheur des philippines membres du réseau Climate Justice Now fait le lien entre l'Organisation Mondiale du Commerce, l'ONU et les fausses solutions de lutte contre le changement climatique.



arrestation nicolas

3 récits d'arrestations

Arrestation le 16 décembre
Nicolas, un membre de l'équipe du Live blog raconte son arrestation (photos à droite) le 16 décembre avant le démarrage de la manifestation par des policiers en civil. Il explique le fonctionnement de la police pour rationaliser les méthodes d'arrestations puis de détentions pour augmenter leur rendement.
Lire son récit par là.

Arrestation le 12 décembre
Popek nous explique son arrestation à la sortie du Guantanamo junior installée à Copenhague spécialement pour la COP15.


Arrestation le 11 décembre
Les arrestations massives ont début le 11 décembre lors de la première manifestation. Récit par un français arrêté qui nous explique son engagement au côté des désobéissants et la nécessité de venir manifester à l'autre bout de l'Europe.

Partager cet article

Additious