Le 30 novembre, des paysans du Sud se retrouvent à Genève pour protester contre l'Organisation Mondial du Commerce puis font le voyage à Copenhague avec la caravane climatique. Interview en anglais d'un pécheur philippin.



Le 16 décembre le réseau Climate justice Action appelle à interrompre la COP15 pour obliger les Nations-Unies a tenir un agenda alternatif. Une assemblée des peuples pour la justice climatique est prévu avec un groupe de personne venant de la conférence officielle et un groupe venant du centre-ville.

  • Intervention d'une représentante d'une ONG africaine qui explique pourquoi elle soutient cette action
  • Intervention d'un membre de Climate Justice Action qui présente l'action



Le matin, des associations se sont vu refuser l'accès au Bella Center malgré leur accréditations. Les Amis de la Terre (06 délégués représentant 36 pays) font partie du lot. Officiellement la capacité du centre de conférence est pleins, officieusement pour les empêcher de participer à Reclaim Power (ce qui n'était pas leur objectif). Leur stand reste vide toute la journée.
Foe in COP15 Foe in COP15 empty

Un peu avant midi, les indigènes et association membres du réseau Climate Justice Now appellent à interrompre et quitter la COP15.



Vers 13h, un groupe de manifestant pacifiques arrivent près du Bella Center à l'appel de Climate Justice Action. Ils tentent de franchir un pont. Ils sont bloqués par la police qui utilisent des matraques.



reclaim power twitter Vers 14h, deux militants de Climate Justice Now présent à l'intérieur de la plénière interrompent la séance en criant des slogans et en jetant dans la salle des alarmes. Leur badge est confisqué et ils sont jetés dehors où je les retrouve. J'envoie directement leur message sur twitter.

Vers 15h, les délégués du conseils des peuples indigènes à l'UNFCCC essayent de rentrer dans le Bella Center pour participer à la COP15 et à une rencontre avec Evo Morales. Mais la sécurité les bloque et refuse de laisser rentrer les ONG et demande à la police de les repousser dehors.



Une action un peu avant 16h : 4 personnes sautent les barrières et tentent de rentrer dans le Bella Center



Vers 17h, des membres du mouvement de la jeunesse qui suivent les négociations, organisent un sit-ing pour que les ONG puissent continuer à participer à la COP15 comme observateurs (vidéo réalisé par Sustain US)



A 22h, un rassemblement à lieu devant la prison de Engahve pour soutenir les personnes arrêtées durant la journée (plus de 200, une quinzaine toujours en prison à ce moment) .
soutien 1 soutien 2

Partager cet article

Additious