Voyages Benoît Kubiak 2004-2005

Kenitra

une ville moderne

lundi 13 décembre 2004, par benka

kenitra est vraiment une ville différente de ce que j’ai vu jusqu’a maintenant. le port fluvial installé par Lyeutnay (ortho ?) en 1912 a marqué le début du développement de la ville nouvelle par-pour les francais.

je n’ai pas encore été dans la medina, ce quartier plus ancien, à l’écart duquel les européens souhaitaient rester. il n’y a rien a voir ici, si ce n’est le maroc moderne , les batiments un peu ancien sont détruit quasiment tous les jours et des building les remplacent petit à petit.

c’est un urbanisme bien différent de celui que l’on retrouve en france et c’est là l’intéret que je trouve. il y a un mix organique des fonctions urbaines important. les débits de boisson dans les vieux batiments jouxte l’avenue habituelle Mohammed V.

cette avenue est une constante dans les villes visités. dès que l’urbanisme est décidé, une immense avenue moderne est mise en place. large trotoir pavé, plantation d’arbre assez dense, chaussée à 4 voies (théorique, meme si le code de la route est +/- appliqué en ville), et souvent immeuble moderne et régulier en bordure, avec banque, resto, station essence, café, magasin de chaussures...

les instants passés à cote de la gare centrale de Rabat ou ici à Kenitra m’ont marqué par l’absence quasi totale de djelaba. sans doute est-ce différent dans la medina. voir les hommes au café avec leur capuche sur la tete est assez marrant, on a l’impression de voir pleins de chapeau de lutins regroupés, on ne voit plus les visages quand ils sont face a face :-)

j’ai été a la plage de Mehdiya cet aprem, a qlq km d’ici. on sort peu a peu de la ville, en retrouvant a la périphérie des villas. leur architecture sophistiquée me fait penser à l’inde. je les preferes immédiatement aux horreurs de maisons neuves qui mitent nos espaces ruraux francais.

ces pavés de bétons montés en qlq semaines, tous semblables et aussi horribles les uns que les autres... c’est une vrai lèpres, et je me demande ce que nous en ferons dans 50 ans, quand tout ca aura viellis... ca sera nos cités HLM dans des espaces qui ne seront ni ruraux ni urbains, avec pleins de vieux dedans et identiques dans toute la france.

ici, ces maisons habitées par les militaires, fonctionnaires, medecins, ou des familles d’expatriés en europe, sont toutes différentes. elles n’ont pas de jardins, mais les surfaces sur 3-4 niveaux sont conséquantes.

pleins de détails, de recoins sur les facades, attirent l’oeil et le démarque de sa voisine. colones, carrelages, vitres, portails, balcons, baies, grilles des fenetres, ce sont 1000 et 1 détails qui créent des tableaux tres divers.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0