Voyages Benoît Kubiak 2004-2005

bilan du camp QQRQ

jeudi 22 juillet 2004, par benka

Budapest, le 22/07/04.

bonjour à tous

je vous écris ce mail depuis le bureau de www.zofi.hu, partagé avec indymedia Hongrie, j ai passe 10 jours dans un village à 35 km au nord de Budapest pour participer à KUKURIKU 2004. C’ est un camp pour une quarantaine de personnes de 18 - 25 ans. les participants viennent de FRANCE, Allemagne, Suisse, Malte, Hongrie, Roumanie et Bulgarie.

4 ateliers ont eu lieu :

- land art . basé sur la peinture, le dessin
- propaganda . réalisation de tampon et affiche, découpage...
- danse . improvisation et _expression corporelle
- musique . invention d instrument de musique

le but de ces ateliers est de parvenir à exprimer notre relation à la nature et à notre environnement au sens large. le camp est eco-friendly : végétarien, produit de nettoyage bio, toilette sèche et recyclage de l eau le village ou nous étions nous a fournis la nourriture / en particulier lait de ferme et vin local.../, nous avons rencontré les habitants et les panneaux d information ont servit pour des expositions à la fin du camp des balades de découvertes ont permis de découvrir les musées d esztergom, première capitale de Hongrie, une base militaire inutilisée qui a été repeinte aux couleurs peace and love

le camp a bénéficié du fond de l Europe pour les jeunes qui a permis d acheter du matériel et de rembourser une partie des frais de déplacement les inscriptions ont utilisé le système d eco-rates. fixe à 90 ECO, cela revient à payer 45 E pour les français et 11 E pour les roumains,

La rencontre inter-culturelle fut riche et intense : organisme chrétien roumain, proche des partis vert pour malte, partis vert pour l Allemagne, activiste-membre de partie pour la FRANCE, artiste eco-friendly suisse... le mix de ses sensibilités a été la source de créativité et d échanges d expériences inattendues !

Comment mieux comprendre son corps et la façon dont il réagit à son environnement humain ou végétal ? quels sons sont émis par la nature et comment jouer avec eux ? comment représenter ses sensations et la temporalité du travail d’ un groupe par la peinture ? comment faire passer nos messages de protection de l environnement par l image pour que la langue ne soit pas une barrière ?

L’arrive de l’ Europe n est pas vue avec les mêmes intérêts : si les pays de l’ ouest craignent l arrivée d un système libéral, notamment dans l agriculture, les pays de l est attendent des normes environnementales plus sévères et veulent faire partie d une même union politique,

La facilité de voyage et de déplacement dans les autres universités est toujours citée, même si les niveaux de vie sont très différents d un bout à l autre de l’ Europe : lorsque je parle d action anti pub, les roumains expliquent comment ils travaillent avec les orphelinats. Le passé communiste de certains pays n a pas été au centre des discussions,,,

je pars demains en principe pour Belgrade pour la 3* conférence du PGA www.pgaconference.org

A+ Ben.Ka.morVan

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0