• Article rédigé par TRIGON Faustine, PONEL Océane, PRIETTO Cassandra, LARDEY Justine, élèves au Lycée Léon Blum (Le Creusot)


Notre planète connait un changement climatique trop rapide qui pose le problème essentiel de l’adaptation de la faune et de la flore.

Dans quelques dizaines d’années, on aura l’impression d’être au bord de la mer Méditerranée, avec un climat très agréable, tout en étant au Creusot. « Génial ! », pourrions-nous penser, mais c’est loin d’être le cas ! Ce phénomène est dû à la température qui augmente de +0.2°C par décennie environ, en Bourgogne notamment. De tels changements climatiques avec des pics de réchauffement ont lieu selon un processus normal et cyclique depuis des millions d’années à la surface de la Terre. Ils sont déterminés par des paramètres astronomiques. Mais le réchauffement climatique actuel causé par les activités humaines risque de provoquer en une centaine d’années seulement l’équivalent des effets de ce réchauffement cyclique naturel dont la période est d’environ 100 000 ans. Les écosystèmes ne peuvent s’adapter au nouveau climat en si peu de temps. En effet, il faudrait que la faune et la flore puissent se déplacer « rapidement » de plusieurs centaines de mètres par an en direction du Nord ou en altitude pour retrouver un climat plus frais et plus adapté à leur vie. L’activité humaine par ses espaces urbanisés comme les autoroutes ou les voies de chemins de fer et les constructions limite la possibilité de ces déplacements. Les espaces naturels se retrouvent donc isolés, coupés les uns des autres. La biodiversité est de moins en moins riche car certaines espèces de l’écosystème ne sont plus adaptées au milieu naturel.

Selon les scientifiques, il faudrait réussir à conserver un maximum d’espaces naturels, vitaux pour la biodiversité de l’écosystème. Il faut donc limiter l’urbanisation, les constructions de nouvelles zones pavillonnaires ou commerciales, qui polluent les sols pour des siècles ! C’est la vie de notre planète Terre qui est ici en jeu. A cause de cette subite modification du climat, un grand nombre d’espèces animales et végétales disparaissent car elles ne peuvent plus se déplacer pour survivre. La biodiversité est fortement menacée. Cette situation semble, au fil des années, de plus en plus dramatique. Quel futur réservons-nous à notre planète ?


Partager cet article

Additious