• Article rédigé par Pierre-Olivier, Mégane, Mélanie et Tifanny, élèves au Lycée Léon Blum (Le Creusot)


Depuis plusieurs années, l’homme utilise les énergies renouvelables partout dans le monde pour contribuer à la protection de notre environnement.

Choisir cette forme d’énergie, c’est participer à la construction d’une vie plus saine et moins polluée. Fournies par le soleil (capteur photovoltaïque), le vent (éolienne), la chaleur de la Terre (géothermique), les chutes d’eau (hydraulique), les marrées, ou encore la croissance des végétaux, les énergies renouvelables n’engendrent pas ou peu de déchets ou d’émission polluante. Elles participent à la lutte contre les rejets de C02 dans l’atmosphère et par conséquent contre l’effet de serre. Elles sont issues de phénomènes naturels.

Malgré tous les avantages, certains inconvénients sont associés à la mise en place de ces systèmes d’exploitation des énergies renouvelables. Les barrages hydroélectriques provoquent des inondations de vallées mais aussi empêchent la migration des poissons (écosystème).Les éoliennes quant à elles, provoquent un danger minime pour les oiseaux.

Les énergies renouvelables sont les seules solutions à long terme. Ce sont aussi les seules sources d’énergie qu’il restera à bon marché une fois que les stocks de charbon, d’uranium et de pétrole auront été utilisés. Le comportement des consommateurs d’énergie est donc un facteur essentiel qui déterminera l’évolution de la planète à court terme.

Le climat change, il est temps d’agir.


Partager cet article

Additious