Je suis à Poznan, Pologne. Nous sommes en hiver et la ville sent le charbon : c’est l’une des seules sources d’énergie pour le chauffage. Je participe à la COP14 dans le cadre de l’UNFCCC. Vous êtes perdu ? Vous n’êtes pas les seuls. La 14ème conférence des parties est une réunion de la convention cadre des Nations-Unies sur le changement climatique. C’est là que les pays se retrouvent une fois par an pour discuter de l’application du protocole de Kyoto pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Chose rare dans ce type de réunions internationales, certaines négociations sont ouvertes aux organisations non gouvernementales (les associations). Plus de 10 000 personnes participent donc à l’évènement au sein d’un complexe de 6 bâtiments sur plusieurs niveaux, reliés entre eux par des galeries remplies de dessins d’enfants du monde entier. L’anglais est omniprésent, plus ou moins teintés des accents du monde entier.

Du 1er au 12 décembre, des dizaines de réunions ont lieu. Certaines sont liés à la discussion pour adopter un programme de travail jusqu’à la prochaine réunion annuelle, où chaque mots et signes de ponctuation sont amendés. D’autres réunions de préparation réunissent les groupes de pays. Celui des états iliens est particulier : malgré le faible poids de sa population, il arrive à faire entendre sa voix. Ce sont les premiers pays qui seront rayés de la carte à cause de la hausse du niveau de la mer.

Les associations effectuent un travail de lobbying en réseau. Un pays s’oppose à un type de projet ? Le réseau repère la personne clés de la délégation de ce pays, trouve un associatif expert dans le domaine ciblés, et organise une rencontre dans un couloir ou lors d’une réunion de travail. Explications après explications, le travail avance doucement. Vous pouvez suivre mon parcours durant la COP14 sur mon site http://avenirclimat.info.

Conseil de la semaine.
Vous voulez offrir un cadeau de noël original et sans déchet : pourquoi ne pas participer à la protection d’une forêt ? Vous pouvez rejoindre les personnes qui font partie du Groupement forestier pour la sauvegarde des feuillus du Morvan. Renseignement auprès d’Autun Morvan Ecologie au 03 85 86 26 02.

Partager cet article

Additious