sylvainJ'ai rencontré sylvain NDJENDOLE à Dijon au laboratoire de climatologie de l'Université de Bourgogne. Il participait à un projet d'étude alors que je faisais ma maîtrise (M2). Nous avions gardé le contact et je lui ai demandé de répondre à une interview par email. Elle est longue, donc je vous la propose en feuilleton cette semaine, tous les jours vers 14h.

Quelques mots pour présenter la Centrafrique et Bangui
Comme son nom l’indique, la Centrafrique est un petit pays d’Afrique Centrale mais quand même plus grand que la France en terme de superficie. Colonie française, ce pays est « indépendant ! » vers les années 60 mais vit au rythme des coups de force depuis lors. Il dispose de richesses naturelles mais inexploitées pour l’instant. On compte environ 4 millions d’habitants depuis 2003. Bangui, la capitale est coincée au nord-est par les collines de Bas-oubangui et au sud par la rivière Oubangui. Plus attrayante qu’avant, cette capitale renaît de ses cendres après plusieurs années tumultueuses.

Question 5/ La place du CC dans la politique du pays



Est-ce que le CC est vécu comme une urgence capitale par les centrafricains ?
Oui et non. Cela dépend de l’intensité des phénomènes météo extrêmes qui arrivent sur le pays. De plus en plus, on note une prise de conscience au niveau des pouvoirs publics. Récemment, la Loi sur l’environnement a été votée par l’Assemblée puis promulguée. Cette loi, exige que pour tout projet de développement, une étude d’impact environnementale au préalable.

Si le SIDA ou le paludisme sont les principaux problèmes de santé du pays, Sont-ils à traiter en priorité par rapport au CC ? Est-ce que la première priorité du pays ne devrait pas être la santé ou l'éducation ?
Ici dans ce pays tout est priorité. On ne peut dissocier cette question. Il faut attaquer le mal à la racine

Quels peuvent être les impacts géopolitiques du CC pour la Centrafrique et sa région dans les 10 ou 30 années à venir ?
Il faut craindre de recevoir des réfugiés climatiques sur le sol centrafricain ; déjà nous en recevons des politiques. Il est à craindre que les populations du sud du Tchad puissent envahir le nord de la RCA qui pourrait disposer des conditions écologiques meilleures que les leurs ? Dans ce cas, la géopolitique sera donc en péril.

Question 6 / Les relations Nord/Sud



Le CC est du GES émis par les pays du Nord pour se développer, mais les conséquences touchent tous les pays, y compris la Centrafrique. Les pays du Nord engagent peu d'actions pour réduire leurs émissions de GES et ont également le plus de moyens pour s'adapter aux impacts du CC. Que penses-tu de ce déséquilibre et de la responsabilité des pays du Nord ?
Que les pays du Nord arrêtent leur hypocrisie politique. Ce qui se passe dans le monde aujourd’hui provient des conséquences d’une industrialisation effrénée des pays du Nord. Aujourd’hui, on est tous dos au mur à cause de la folie de gain. Jusqu’où va s’arrêter le développement ? Quel est le seuil à atteindre ? On continue toujours à créer à inventer. L’homme n’est jamais satisfait.
Il faut parler des CC en termes de vulnérabilité aussi. Les PVD subiront plus de dégâts en cas de CC brusque car ils sont très vulnérables. Mais il faut aussi l’évaluer en termes de pertes économiques énormes. En cas de CC, certes les pays riches auront plus de moyens pour se protéger mais ils auront également à payer le lourd tribut par rapport aux dégâts. Ce qui se passe aux USA avec les tempêtes et ouragans, à mon avis est la réponse de la nature aux agressions portées par les pays riches sur elle. L’ampleur des dégâts est proportionnelle à l’ampleur de la pollution par ces pays.


Déjà en ligne :
Question 1/ Présentation + Les signes du changement climatique (CC)
Question 2 / les émissions de gaz à effet (GES) de serre en Centrafrique
Question 3/ Les impacts du CC
Question 4/ Le cas de l'agriculture

A suivre :
Question 7/ Les activités de la Centrafrique dans le cadre des Nations-Unies

Partager cet article

Additious